Setsubun (changement de saison) - 節分

03 février

Les japonais préparent le retour du printemps par un « nettoyage ».
C’est l’occasion d’exorciser les démons qui se seraient installés durant l’hiver avec le "mamemaki" (lancer de haricots) tout en prononçant « Oni wa soto ! Fuku wa uchi ! » (Dehors les démons ! Dedans le bonheur !).

La coutume veut qu'on mange ce jour-là autant de "fukumame" (haricots du bonheur) que son âge, et même un haricot de plus pour s'attirer santé et longue vie.
Ainsi qu'un ehômaki, un maki de grande taille non coupé, qu’il faut manger en une fois, le soir même de Setsubun, en s'orientant dans une direction déterminée en fonction du zodiaque de l'année.

De nombreux temples et sanctuaires organisent des événements spéciaux. Les fidèles y brûlent des amulettes et des objets personnels dans d’immenses feux alors que les prêtres pratiquent un rituel purificateur.
Certains organisent des danses traditionnelles ou des danses des démons. D'autres font appel à des geisha ou à des célébrités (rikishi, politiques, stars de l'écran...).

Setsubun
Setsubun
Setsubun