Eventail japonais - 団扇 / 扇

Il semble que les éventails aient fait leur apparition au Japon en même temps que le bouddhisme, vers le Vème siècle.
 
Il y a les éventails "uchiwa" - 団扇
Ce sont historiquement les premiers à avoir fait leur apparition sur l’archipel japonais. Ils sont de formes ovales, rondes ou carrées et dotés d’un manche. Ils ne se plient pas. Traditionnellement l’uchiwa était fabriqué en bambou et papier. Ils étaient utilisés pour présenter un objet ou un courrier, mais aussi pour attiser le feu.
Aujourd'hui ils sont fréquemment fabriqués en plastique et distribués par les grandes enseignes ou certaines sociétés, il sert de support publicitaire. Ce genre d’article est aussi offert en cadeau aux invités lors d'événements.
 
Les éventails "ôgi"- 扇
Eventails pliables, conçus autrefois avec des lamelles de bois reliées entre elles avec du fil de soie, puis ensuite fabriqués en papier et en tissu. 
Ils étaient utilisés comme arme pendant le moyen-âge pour diriger les troupes ou pour se protéger d'une lame. Celui-ci avait alors une monture en acier.
Aujourd'hui les ôgi sont couramment utilisés par les moines bouddhistes et les prêtres shintô lors des cérémonies. Les japonais les utilisent encore dans le cadre de la cérémonie du thé, dans ce cas il s'agit d'un éventail spécifique, richement décoré. On les utilise aussi dans le cadre des représentations de théâtre, et dans les danses traditionnelles.
 
Les japonais utilisent encore couramment les éventails. Lors des grosses chaleurs de l’été, ou lors d'événements comme les festivals. Il est élégant pour une femme d’avoir un éventail lorsqu'elle porte un yukata.

Eventails japonais