Kuma (ours du Japon) - くま

Le Japon, abrite environ 30 000 ours de deux espèces différentes : L’une est le hi-guma (ours brun), qui vit au nord de Honshu et à Hokkaido. L’autre, le tsukinowa-guma (ours noir d’Asie), occupe des aires du Honshu, et de Shikoku.
 
Les ours noirs vivent dans les zones montagneuses et hibernent la majeure partie de l’hiver. Ce sont d’excellents grimpeurs et ils construisent souvent des nids dans les arbres, où sur des pentes raides. Leur repaire peut aussi être dans le creux d’un arbre, sous de grandes roches ou sous la terre. Ils y mangent et y dorment. 
 
L’ours noir du Japon est omnivore, il s’alimente principalement de matière végétale toute l’année. Selon l’époque, son régime se compose de glands, de petites pousses vertes, de cerises, de fourmis et d’autres insectes. Les glands sont une nourriture essentielle pour les ours en automne, car ils leur permettent d’augmenter leur masse corporelle avant l’hibernation d’hiver. Il chasse rarement mais il peut lui arriver de manger des petits animaux tels que des grenouilles, des lézards, des crabes et des charogne. 
 
Une grande partie de l’habitat d’origine de l’ours noir du Japon a été utilisé pour des plantations. Le déboisement incontrôlé a continué au fil des années, forçant les ours à pénétrer dans les villages ou les fermes pour trouver de la nourriture.
 
Les japonais savent vivre avec l'ours, aux abords des fermes, les poubelles et surtout les ruches sont protégées par des grillages. Sur les chemins de montagne, des avertissement figurent à l'intention des promeneurs et des cloches sont à la disposition des randonneurs pour faire fuir l'ours. Les guides locaux ont des bâtons équipés de clochettes.

Kuma