Entrainement des rikishi - 力士

L’entraînement des lutteurs de sumô (appelé keiko) est toujours matinal et très intense. Il se déroule dans des heya et repose sur des exercices de force, de souplesse et d’endurance. Les rikishi sont à jeun lorsqu'ils démarrent l'entrainement.
 
L'entrainement commence à 5h avec des échauffements et des exercices d'endurance. Les rikishi font monter leur température corporelle et travaillent leur endurance avec des exercices cardio-vasculaires.
Le footing est exclu car trop dangereux pour le dos, les genoux et les chevilles à cause de leur masse. Quand la heya en dispose, les rikishi peuvent effectuer un tour de bicyclette dans le quartier pour s’échauffer.
Une fois le corps bien chaud, les lutteurs commencent une série d’exercices abdominaux et lombaires assez longue et intense. Le but de ces exercices est de renforcer la sangle abdominale et de développer le ventre, pour former une solide caisse.
 
Ensuite les lutteurs poursuivent avec des exercices de souplesse et de force. Ces exercices durent jusqu'à 8h.
 
De 8h à 11h les rikishi s'entraînent au combat en s'affrontant mutuellement jusqu'à l'épuisement. L'entrainement se termine à 11h, les rikishi mangent et se reposent.

Entrainement des rikishi

Entrainement des rikishi