Tournois de sumô - 場所

Il y a 6 tournois officiels se déroulant sur un an. Durant ces tournois les rikishi combattent toute la journée. Les rikishis sont d'abords présentés, vêtus de leur mawachi (pagne porté par les lutteurs de sumô) et d’un tablier.
 
Les combats sont précédés d’une cérémonie qui dure environ 3 à 4 minutes. Dans un premier temps le crieur public appelle les deux lutteurs. Les rikishi doivent exécuter un shiko (exercice d’assouplissement consistant à lever une jambe et la faire retomber avec force sur le sol). Ils effectuent ceci avec chacune de leur jambe puis retournent dans leur coin. Chaque lutteur reçoit alors une coupelle d’eau pour se rincer la bouche. Les deux lutteurs prennent alors une poignée de sel et la jette au sol pour purifier le lieu puis se dirigent vers le centre. Ils vont alors se mettre en position accroupie les bras tendus, paumes vers le haut puis vers le bas pour montrer symboliquement qu’ils n’ont pas d’arme. Les lutteurs devront alors revenir dans leurs coins, puis relancer une poignée de sel avant d’effectuer à nouveau un shiko.
 
Ensuite les deux lutteurs se retrouvent au centre du cercle derrière leur ligne blanche et posent leurs poings au sol. Le combat ne commencera qu’une fois que les deux rikishis auront posé leurs deux poings au sol. Le combat ne dure que quelques secondes et se termine lorsqu’un des lutteurs est sorti du cercle ou lorsqu’il pose autre chose que ses pieds au sol. Une fois le combat terminé le vainqueur se voit remettre une lettre comprenant une somme d’argent.

Tournois de sumô